Vous avez sûrement tous déjà navigué sur des sites dédiés à la publicité jouant avec les pratiques du “Typosquatting” ou encore du “Domain Hijacking“. Une autre technique utilisée par les “domainers” (oups faut pas dire ce mots, ils aiment pas cela) se nomme le “Domain Tasting“, qui consiste à acheter un nom de domaine et tester sa popularité et sa rentabilité sur une période de 5 jours. Si le nom de domaine n’est pas populaire, donc pas rentable, au bout de 5 jours, le “domainers” pourra alors invoquer le principe “Add Grace Period” auprès de son registrar pour se faire rembourser le coût total du nom de domaine.

Ce principe de “Add Grace Period” a été mis en place par l’ICANN afin de donner une chance à l’acheteur du nom de domaine pour pouvoir se le faire rembourser en cas d’erreur dans l’orthographe du domaine.

Malheureusement, de nombreuses personnes (“domainers”) mal intentionnées ont exploités cette faille, permettant d’avoir un nom de domaine gratuit pendant 5 jours. Cette “période de grâce” leurs permettait d’enregistrer des noms de domaine en masse, de tester leurs popularités et leurs rentabilités publicitaire. Si un nom de domaine enregistré réussissait à rembourser son coût d’achat avant la période de 5 jours, celui-ci était conservé par le domainer, tous les autres domaines moins rentables étaient tous simplement rendus au “registrar” en invoquant le principe de “Add Grace Period”.

Le 17 Décembre 2008, l’ICANN ne supportant plus cette situation, le principe de “Add Grace Period” a été revu, demandant depuis au “registrar” de payer 6,75$ par nom de domaine qui ne serait pas conservé. Le “registrar” bien sûr a répercuter ce coût sur les “domainers” et tous naturellement la technique de “Domain Tasting” c’est réduite de 99.7% !!! Comme quoi l’argent, c’est le nerf de la guerre